Aller au contenu principal

Top 5 des meilleurs moyens de conserver ses aliments

Article publié le 19 octobre 2016

Les légumes, viandes, plats préparés et poissons se périment plus ou moins rapidement. Pour éviter le gaspillage et préserver leurs qualités, découvrez les meilleures techniques de conservation.

1. La réfrigération pour les produits du quotidien

En ralentissant le développement des micro-organismes présents dans la nourriture, le froid permet aux aliments d'être comestibles plus longtemps. Rangez les viandes crues, les poissons et les produits frais entamés dans la partie la plus froide du réfrigérateur (en haut), là où la température ne dépasse pas 4 degrés. Les préparations maisons, les aliments cuits et les yaourts peuvent être conservés au centre de l’appareil, entre 4 et 6 degrés. Les œufs et le beurre se placent généralement dans la porte et les légumes tout en bas.

2. La congélation pour la viande

Cette technique arrête presque complètement la prolifération des microbes. Elle est très pratique pour les viandes qui arrivent à leur date de péremption et peut être utilisée pour les fruits, les légumes et les plats cuisinés. Pour ne pas déclencher la reprise de l'activité microbienne, privilégiez une décongélation dans un réfrigérateur plutôt qu'à température ambiante.

3. Le traitement à ultra haute température (UHT) pour le lait

Il consiste à chauffer le lait à une température comprise entre 140 et 150 degrés pendant moins de cinq secondes. Tous les micro-organismes sont détruits, ce qui permet une conservation de trois mois à température ambiante tant que l'emballage n'a pas été ouvert.

4. La stérilisation pour les conserves

Ici, les aliments sont placés dans des bocaux fermés avec un peu d'eau. Ils sont ensuite chauffés à plus de 100 degrés pour que l'eau se transforme en vapeur et chasse l'air restant dans les pots. Étanches et hermétiques, les conserves obtenues peuvent être consommées dans les cinq ans qui suivent leur fabrication.

5. La déshydratation pour les fruits et légumes

L'objectif est simple. Chauffer les fruits et les légumes entre 40 et 45 degrés pendant plusieurs heures. Les aliments ne cuisent pas mais leur eau s'évapore, ce qui empêche les microbes de proliférer. Cette technique est idéale si vous cultivez un jardin et souhaitez déguster toute l'année les produits que vous faites pousser.