Aller au contenu principal

Route solaire en France : ça roule !

Article publié le 30 mai 2017

Le premier projet de chaussée équipée de panneaux solaires en France est né ! Situé en Normandie, il a ouvert la voix à deux nouveaux programmes dans les Hauts-de-Seine. Quels en sont ses atouts ?

Le potentiel sur le territoire français est prometteur : avec plus de 900 000 km de routes, l’équipement photovoltaïque a de l’avenir. A une condition : qu’il fasse ses preuves, à l’issue de sa période d’expérimentation d’ici 2020. Après les Etats-Unis, les Pays-Bas, pionniers en la matière depuis 2014, c’est une commune de l’Orne qui a inauguré il y a quelques semaines  le tout premier kilomètre de route solaire. Aujourd’hui, c’est au tour de Boulogne-Billancourt et d’Issy-Les-Moulineaux, en région parisienne, de se mettre au banc d’essai.

 Equiper 10% du réseau planétaire permettrait de couvrir la totalité des besoins électriques de l’humanité
 

Une route pour se déplacer mais aussi pour produire de l’énergie

Le concept de cette route, capable de capter l’énergie solaire et de produire de l’électricité, s’appelle Wattaway. Ses atouts portent sur la performance énergétique du programme, l’adhérence et la résistance des matériaux mais aussi la facilité de pose qui évite de faire appel aux travaux de génie civil. Cela permet de ne pas empiéter sur les surfaces agricoles et les paysages naturels. L’énergie produite s’applique à des usages très variés, cela va de l’éclairage public aux façades d’immeubles en passant par l’alimentation des feux de signalisation.

Une voie rapide vers la transition énergétique ?

Si le recours aux routes solaires se développe, nous pourrions même à terme nous orienter vers l’indépendance énergétique. Selon l’ADEME, « avec 1 km de route équipée de dalles Wattaway, on peut approvisionner l’éclairage public d’une ville de 5 000 habitants ». Imaginez avec simplement 25% des routes françaises couvertes par ces panneaux solaires... Le constructeur d’infrastructures de transports Colas, lui, voit à plus grande échelle : « Equiper 10% du réseau planétaire permettrait de couvrir la totalité des besoins électriques de l’humanité  ». La transition énergétique est en marche.

Aller plus loin :

Tags associés :