Aller au contenu principal

« À toutes les époques, il y a toujours eu, en Europe, des femmes qui ont réfléchi le monde. »

Article publié le 03 janvier 2018

Féminité, entrepreneuriat, sororité, humanisme et dépassement de soi, tels sont les mots qui ont nourri cette première édition du Parlement du Féminin le 18 décembre 2017 à l’Opéra-Comique de Paris.

De cette journée sont ressorties plusieurs idées pour construire l’avenir et continuer le débat sur cette question sociétale majeure.

Des territoires à conquérir

S’il fallait résumer l’événement par une idée commune et partagée ce serait probablement par la suivante : si notre société présente des avancées significatives en termes de droits des femmes, le chemin qui mène vers plus d’équité entre les sexes reste encore long, et des actions doivent être menées. C’est notamment l’engagement de Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, qui a présenté ses objectifs en matière de lutte contre le harcèlement et a apporté son témoignage personnel.

Conscientes des enjeux que présente ce sujet et des avancées qu’il implique, les entreprises prennent cette problématique à cœur comme l’attestent les échanges de plusieurs personnalités du monde de l’entreprise sur ce sujet : Michel Landel (Directeur général de Sodexo), Cristiano Borean (membre du comité exécutif de Generali) et Judith Hartmann, CFO d’Engie (Seule société du CAC 40 à être dirigée par une femme, Isabelle Kocher).

Un réseau de philanthropes et d’humanistes engagés pour la cause des femmes

Soucieux d’agir pour une société plus équitable, des acteurs ont décidé d’œuvrer dans le champ de l’intérêt général, pour sensibiliser les citoyens. Le Parlement du Féminin s’est introduit par la diffusion du teaser du film WOMAN de Yann Arthus Bertrand et Anastasia Mikova, qui met en lumière les témoignages de plus de 3 000 femmes dans le monde, et souligne les inégalités dont elles sont victimes.

L’intervenante Frédérique Bedos, Fondatrice du projet Imagine, évoque la nécessité de de réaliser des films qui « donnent envie de lever son fauteuil et d’agir ».

Des entrepreneures, témoin d’une réussite au féminin

Des témoignages sur l’entrepreneuriat et l’empowerment ont ponctué l’événement. La conférence a mis en avant des histoires d’entrepreneures riches en émotion. On retiendra notamment le plaidoyer de Marie Beauchesne et sa vision d’une société plus juste à travers ses engagements au quotidien.

Le témoignage de Nathalie Lebas-Vautier, entrepreneure et Fondatrice de l’association 60 000 rebonds, a également retenu l’attention pour sa capacité à surmonter les échecs et son message rempli d’espoir, à l’égard des nouveaux entrepreneurs.

Des femmes éprises par le goût du risque et le dépassement de soi

C’est en dépassant leurs propres limites qu’elles ont retrouvé le goût de la vie. C’est ce qu’ont expliqué les intervenantes Marie Amélie le Fur, championne paralympique amputée d’une jambe suite à un accident, et Linda Bortolletto, anciennement haut fonctionnaire au ministère des finances devenue aventurière. Médaillée 12 fois, Marie Amélie Le Fur puise sa force dans sa différence et son handicap, et appelle les citoyens à "avancer grâce à nos épreuves de vie".

La première édition du Parlement du Féminin a permis à la fois de faire un bilan nécessaire de la parité en France tout en recensant de nombreux témoignages de celles et ceux qui ont décidé d’agir, pour eux-mêmes ou pour la société mais toujours face aux idées-reçues.

Pour revivre l’événement

Tags associés :