Aller au contenu principal

En route pour une rentrée écoresponsable

Article publié le 03 septembre 2017

Pour une rentrée écoresponsable, privilégiez du matériel sain. Voici trois conseils pour vous repérer facilement.

Savez-vous que de nombreuses fournitures scolaires contiennent des substances chimiques ? Même si elles sont présentes en faible quantité, leur contact répété s’avère nocif pour la santé des enfants et pour l’environnement.  Nos conseils.

Avoir le réflexe « label »

Bon nombre d’accessoires scolaires sont porteurs d'un écolabel. Celui-ci garantit la qualité du produit, son faible impact sur l'environnement et une utilisation limitée de composants toxiques.
Les écolabels officiels sont :

  • le NF Environnement,
  • l'Ecolabel Européen,
  • L'Ange Bleu (Der Blaue Engel),
  • le Cygne Blanc (Nordic Swan).

Mais il existe aussi d'autres labels utiles comme :

  • FSC et PEFC, qui garantissent une gestion durable des forêts,
  • Öko-Test, qui promeut la qualité des produits biologiques et écologiques,
  • ou le ruban de Möbius, qui précise le taux de matières recyclées utilisées.

La plupart des articles porteurs de ces labels ne coûtent pas plus cher que les autres, alors pourquoi se priver ?

Acheter des fournitures simples

Les marques cherchent à attirer les plus jeunes en leur proposant des stylos parfumés, des crayons en bois verni, des gommes colorées ou encore des colles à paillettes. Autant de produits qui sont loin d'être neutres en termes de substances chimiques.

Pour une rentrée écoresponsable, il faut résister aux sirènes du marketing en se tournant vers du matériel simple, robuste et aussi « naturel » que possible. Les colles en bâton sans solvant, à base d'eau ou de matières végétales, les crayons en bois non verni et les stylos rechargeables en matière recyclée sont à privilégier. Les parents peuvent également acheter à leurs enfants une gomme en caoutchouc non parfumée et non teintée, ou des feutres à l'eau sans odeur, ni paillettes ni brillance. Par ailleurs, les correcteurs secs et rechargeables renferment moins de solvants que leurs équivalents liquides, et les cahiers brochés ou à spirales s'avèrent moins nocifs que ceux qui contiennent de la colle.

En appliquant ces conseils et en faisant attention aux écolabels, les cartables des enfants seront bien plus sains et respectueux de l'environnement.

S’aider d’un site Internet

Pour ceux qui veulent aller plus loin, l'ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) Aquitaine, le Conseil Général des Jeunes de Gironde, le Centre APESA et l’association Habitat Santé Environnement (HSEN) ont créé le site Cartable Sain. Il fournit de nombreux conseils pour acheter des fournitures scolaires saines, des calculatrices aux articles de papeterie, en passant par les trousses, les cartables ou le matériel de dessin. Une mine d'informations pour les parents qui souhaitent adopter des réflexes salutaires pour la planète et la santé de leurs enfants.