Aller au contenu principal

Cleanfox, le nettoyeur de boîte mail écolo

Article publié le 29 mars 2018

Nouveau venu dans ce qu'il convient désormais d'appeler les "greentechs", Cleanfox est un petit outil qui permet de faire le tri dans sa boite mail et de supprimer quantité de courriers indésirables.

Une newsletter génère environ 10 grammes de CO2 par destinataire alors que seules 10% d'entres elles sont ouvertes... Lancée en 2016 par la start-up française Misterfox, l’application Cleanfox permet de nettoyer sa boite mail et ainsi réduire son empreinte carbone. Le module scanne la messagerie, y repère les newsletters puis les classe, en mettant en avant  les plus récurrentes et celles que vous lisez le moins.  Cleanfox  propose ensuite pour chacune de ces newsletters  de supprimer tous les envois et/ou de vous désabonner.

Son interface soignée, qui rappelle celle de Tinder, permet de transformer en jeu ce tri qui était autrement une corvée. L'utilisateur est averti du nombre de grammes de CO2 économisés ainsi que du nombre d'arbres sauvés. Ce total est mis en perspective avec d'autres utilisateurs et le service incite à la formation de groupes de "super écolos" afin d'être le plus "propre" possible. Le fondateur de Cleanfox estime que son application est capable de recenser plus de 200.000 expéditeurs de newsletter. "Nous utilisons un système de whitelist pour nous assurer que le processus de désinscription est fiable et nous mettons en permanence la liste à jour", assure Edouard Nattée.

Respect des données personnelles

Le service est totalement gratuit. Cleanfox se finance en extrayant les e-mails commerciaux des boites de réception, les anonymise et revend ces données à des entreprises pour leur permettre de réaliser des statistiques et disposer d’indicateurs de marché. Les techniques d’anonymisation des e-mails sont une priorité pour la société, qui s’interdit de traiter, stocker et revendre les données personnelles. Un engagement que l'entreprise a gravé dans le marbre dans l’hypothèse d’un rachat ou d’un changement d’actionnaire. "Nous sommes la seule société en France à avoir inscrit dans nos statuts que nous ne traitons pas de données personnelles", affirme Edouard Nattée.

Si Internet était un pays, il serait au 5ème rang des plus gros consommateurs mondiaux d'électricité. La pollution numérique est donc un véritable enjeu pour nos société. Selon l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) l'empreinte carbone moyenne d'un email contenant une pièce jointe est de 19 g de CO2. Si l'on multiplie ce chiffre par 200 millions, c'est à dire le nombre moyen de mails envoyés par minute on obtient des émissions de CO2 ahurissantes : 3 800 tonnes par minute. Les spams et newsletters représentent à eux seuls 90% des flux d'emails. Selon le PDG de Cleanfox, plus de 600 millions de mails ont été supprimés grâce à leur service et déjà un million d’utilisateurs sont conquis. Une initiative verte à généraliser.

Tags associés :