Aller au contenu principal

Qualité de l'air : comment améliorer celle de votre habitat ?

Article publié le 10 février 2017

Des solutions existent pour mieux respirer chez vous et assainir votre domicile. Voici quelques habitudes à prendre pour chasser (plus facilement) polluants... et idées reçues.

« Aérer quotidiennement votre logement est essentiel... »

Vrai.  Ouvrir largement les fenêtres de votre habitation améliore la qualité de l'air intérieur. C’est pourquoi l'organisme Santé public France recommande de le faire deux fois par jour, pendant au moins dix minutes. C’est le réflexe à avoir hiver comme été, en plein pic de pollution extérieure mais aussi après une séance de ménage, de bricolage, et particulièrement après des travaux de rénovation.

« ...pour éliminer la pollution »

Faux.   L’aération permet de brasser l'air et de diluer les polluants, mais ne détruit pas les particules nocives. L’idéal pour mieux respirer chez vous est d’agir directement sur les sources de pollution. Pour le ménage et le bricolage, privilégiez des produits respectueux de l'environnement. Vous pouvez les repérer grâce aux écolabels européens. Préférez aussi la diffusion d'huiles essentielles à l'utilisation d'encens ou de bougies parfumées qui peuvent contenir des substances toxiques. Enfin, évitez évidemment de fumer chez vous, y compris près d'une fenêtre.

« Certaines plantes améliorent la qualité de l'air »

Vrai.   Le ficus, l'areca, la fougère ou l'anthurium absorbent certaines substances nocives présentes dans l'atmosphère (formaldéhyde, ammoniac...) pour les transformer en matière organique. En parallèle, elles émettent de la vapeur d'eau : l'air est humidifié, ce qui réduit les gênes respiratoires, l'asthme ou l'irritation de la peau. Sans être des produits miracles, ces plantes contribuent à assainir un intérieur. N'hésitez pas à en placer dans chacune des pièces de votre logement. Double avantage : elles dépolluent tout en égayant la décoration.

« Utiliser un purificateur est la solution »

Vrai et faux.   Dotés de sondes et de plusieurs filtres, ces appareils sont effectivement efficaces pour éliminer plus de 99% des allergènes et des polluants. Toutefois, ils ne dispensent pas d'une bonne aération quotidienne.

Tags associés :