Aller au contenu principal

Pourquoi et comment agir contre la déforestation ?

Article publié le 06 juin 2017

La fédération France Nature Environnement a présenté en mars 2017 un état des lieux de la déforestation et donné six solutions simples pour agir facilement à l’échelle individuelle.

À l'occasion de la Journée Internationale des Forêts, qui a eu lieu le 21 mars 2017, la fédération France Nature Environnement (FNE) a rappelé l'importance des surfaces forestières. 

Les zones boisées abritent plus de 80 % de la biodiversité terrestre. Elles sont essentielles aux hommes et à leur bien-être : environ 1,6 milliard d'entre eux en dépendent directement pour leur logement, leur alimentation, leurs médicaments ou la cuisson de leurs aliments, selon l'Organisation des Nations Unies (ONU). De plus, en consommant du CO2, les arbres restent nos meilleurs alliés pour résister aux changements climatiques. Les détruire contribue en effet à augmenter les émissions de gaz à effets de serre. Pourtant, d’après les dernières données de France Nature Environnement, 7 millions d'hectares de forêt ont disparu en 2015.

Les causes de la déforestation

Certains facteurs naturels engendrent une disparition des forêts : incendies, attaques de parasites, tempêtes, modification des pluies ou des vents... À plus ou moins long terme, les arbres finissent toujours pas reprendre le dessus. Mais quand l'homme s'en mêle, la déforestation est plus intense et importante. Selon la FAO (Food and Agriculture Organization), une branche de l'ONU, les causes humaines de destruction d'étendues boisées sont les suivantes :

  • leur conversion en champs cultivés (dans 73 % des cas),
  • l'extension des villes (10 %),
  • la construction d'infrastructures comme des barrages et des routes (10 %),
  • l'extraction minière (7 %).
 En consommant du CO2, les arbres restent nos meilleurs alliés pour résister aux changements climatiques.
 France Nature Environnement

 

Six gestes pour préserver les forêts

France Nature Environnement a dévoilé des solutions pour lutter simplement contre la déforestation. Accessibles à tous, elles sont faciles à mettre en place et bénéfiques pour la biodiversité terrestre.

1. Favoriser le bois local

Avant d'acheter un meuble ou objet, il est important de se renseigner sur la provenance du bois qui le compose. Préférez les espèces d'arbres de proximité à celles qui viennent du bout du monde. Les longs voyages sont plus nocifs pour l'environnement et garantissent plus difficilement une bonne gestion forestière. En outre, le bois utilisé peut être d'origine illégale ou issu d'une exploitation non responsable.

2. Privilégier les produits sans huile de palme

D'après un rapport adopté le 9 mars 2017 par la commission Environnement du Parlement européen, le développement des cultures de palmiers à huile a été responsable de 20 % de la déforestation mondiale ces vingt dernières années. Pensez à regarder les ingrédients qui composent vos biscuits préférés ou votre pâte à tartiner.

3. Rouler à vélo

Les biocarburants ou agrocarburants proviennent de champs cultivés. Ces derniers remplacent souvent des cultures destinées à l'alimentation ou des forêts. L'idéal, pour être sûr de préserver les étendues boisées, consiste à délaisser la voiture dès que possible, surtout pour les petits trajets. Déplacez-vous à vélo ou à pied : c'est bon pour la planète et la santé.

4. Réduire sa consommation de protéines animales

Le soja utilisé pour nourrir les animaux d'élevage provient généralement d'Amérique du Sud. Il participe à la déforestation en Amazonie puis parcourt des milliers de kilomètres pour arriver en Europe. Pour protéger l'environnement, privilégiez les protéines végétales au lait, aux œufs et à la viande. Vous pouvez aussi faire le choix de manger mieux en vous tournant vers des produits locaux et labellisés.

5. Planter des arbres

Inutile d'être un pro du jardinage, ni de sortir de chez vous pour agir. Des associations et des entreprises de l'économie sociale et solidaire s'engagent à le faire pour vous en contrepartie d'une aide financière. C'est le cas de Reforest’Action, qui plante jusqu’à 700 000 arbres par an.

6. Favoriser l'économie circulaire

Troquer, recycler, revendre, customiser.... Augmenter la durée de vie des objets limite la consommation. Une solution bénéfique pour les forêts et plus généralement pour l'environnement.

Un phénomène qui peut s'inverser

Le taux de déforestation au niveau mondial reste préoccupant mais baisse au fil des ans. La FNE rappelle que 16 millions d’hectares de bois avaient disparu en 1990 contre 7 millions en 2015. Aujourd’hui, les régions tropicales sont les plus touchées par le phénomène : l'Amazonie, qui d'après le WWF (World Wide Fund for Nature) a perdu 18 % de sa surface depuis 1970, le bassin du Congo et l'Asie du Sud-Est. Mais dans les zones tempérées, les forêts s'étendent depuis plusieurs décennies. En France par exemple, elles ont doublé en un siècle et demi. Trois facteurs expliquent cette tendance :

  • une meilleure protection légale de ces zones,
  • des politiques de boisements volontaristes,
  • une expansion naturelle sur les terrains agricoles abandonnés.

Une preuve, pour la FNE, que « la déforestation n'est pas une fatalité ».

Tags associés :